La compagnie Jupon présente
le 3eme Acroconcert libre et impulsif
le 24 mai a partir de 19h
au théâtre de verdure à Céret.

à suivre : le 25 mai a Cabestany, le 02 août a Estagel et le 4 octobre a Alenya

Soyons sauvages !

Soyons sauvages

Venez découvrir la dernière création de la compagnie !

Bienvenue sur le site de la Compagnie Jupon

L’activité de la compagnie est essentiellement tournée vers la production de spectacles de cirque.

Notre travail prend sa source dans la diversité des espaces qui nous entourent, et le mouvement sensible des corps qui les habitent. L’acrobatie, les portés, le mât chinois, la danse, la musique et la photographie sont au coeur du processus de recherche.

La compagnie voit le jour à l’occasion de sa première création « Ensemble », présenté en 2014 à Chalons dans la rue. En 2016, le spectacle est invité à jouer au festival d’Avignon. « Ensemble » affiche aujourd’hui plus de 250 représentations.

la Compagnie est actuellement en tournée avec 2 projets:
l’un pour la salle intitulé «Le Puits». En partenariat avec le théâtre de Rungis, (Sortie 6 novembre 2020)
et un second intitulé « Soyons sauvages » mêlant musique live et acrobaties, projet a géométrie variable pour la salle la rue et les espaces non dédiés et naturels ….

Notre travail

La compagnie Jupon propose un travail dans un engagement physique aussi intense que singulier, qui puise sa source dans un cirque de l’intime, du sensible et de l’émotionnel. Elle s’attache à aborder l’individu dans la relation à soi, à l’autre. Et essaie de montrer qu’à travers cette quête de nous-même existe un besoin vital de se relier.

Dans nos spectacles de cirque éminemment théâtralisés, l’émotion naît de l’authenticité. Et au cirque on ne triche pas.

Un corps est donc au centre, corps singulier comme outil performatif mais surtout narratif, nous le plaçons au cœur de notre processus de recherche. En veillant attentivement à défendre un cirque qui ne dissocie pas la prouesse du sensible.

Comment mettre ce corps au centre de la narration ? Éviter la dichotomie corps-esprit ? Libérer le corps de cette tyrannie de la volonté, du mental, du conscient ? Casser les codes de jeu, les stéréotypes, tout ce qui fait « théâtral » ? Comment ré-ouvrir le chemin de l’instinctif, de notre part animale ?
Mais avant tout, comment redonner au corps sa charge émotionnelle qui lui est propre ?

La compagnie attache une importance toute particulière à la scénographie, point de départ de toutes nos créations. Nous réfléchissons à des espaces qui soient intimes, à la fois pour nous et pour le public. Et nous pensons les structures pour qu’elles puissent jouer dans un maximum de conditions et de lieux différents. Ce qui nous permet aujourd’hui de pouvoir proposer notre travail à un large public dans des réseaux aussi variés que la rue, les lieux non dédiés, les chapiteaux et les salles de théâtre, les forets et les espaces naturels.